Skip to main content

Comment installer et configurer IIS Failed Request Tracing

En DevOps, on a beau passer beaucoup de temps à rechercher de nouvelles solutions de monitoring ou de debug, il y a toujours un moment où l’on revient aux basics. Récemment, j’ai eu besoin d’activer le Failed Request Tracing de IIS. Je me suis alors rendu compte que de nombreux développeurs ne connaissaient pas cette fonctionnalité.

Pour faire simple : IIS Failed Request Tracing permet d’avoir un log de toutes les requêtes reçues par IIS qui sont tombées en erreurs. Cette fonctionnalité peut être utilisée unitairement (configuré au niveau du site à observer) ou globalement (à la racine de IIS pour tous les sites sans distinction). Les logs sont disponibles sous forme de fichiers qui peuvent être copiés pour être consulté sur une autre machine, ou consultés localement.

Attention : Si vous configurez Failed Request Tracing au niveau de la racine de la console IIS, vous ne pouvez pas configurer individuellement le Tracing des sites. Une erreur s’affiche systématiquement dans la section Failed Request Tracing de chaque site.

Pour personnaliser le tracing d’un site, il faut donc que la configuration à la racine soit désactivée.

Installer Failed Request Tracing

Si Failed Request Tracing est installé sur votre serveur, il est visible dans la section IIS à ma racine de la console ou du site.

Sur la capture suivante, Failed Request Tracing n’est pas installé.

Failed Request Tracing n'est pas visible dans la section IIS


Pour procéder à l’installation, il faut ouvrir la console Server Manager. Puis, utiliser le menu Manage et Add Roles and Features.

Menu pour ajouter les rôles et fonctionnalités


Failed Request Tracing est un composant du rôle IIS, il faut donc choisir une installation basée sur les rôles (Role-based installation).

Installation de type role-based


On doit sélectionner le ou les serveurs web qui ont besoin de Failed Request Tracing.

Il est possible de selectionner un ou plusieurs serveurs


Dans le rôle IIS, il faut dérouler le nœud Health and Diagnostics et cocher la case Tracing (le nom est un peu court, mais il s’agit bien de Failed Request Tracing).

Ajouter la feature Trace au rôle IIS


La section Features n’a pas besoin d’être modifiée, on peut passer à la suite.

Aucune feature n'est à ajouter, la liste reste donc ainci


Le résumer de la configuration devrait alors ressembler à ceci. Il reste à lancer l’installation.

Affichage du résumé de la configuration


Après l’installation, si on ouvre la console IIS, Failed Request Tracing est visible dans la section IIS.


Configurer Failed Request Tracing

Via la console de IIS, il faut utiliser le bouton Failed Request Tracing.

Utiliser la commande Failed Request Tracing


Il faut ensuite utiliser la commande Add... qui se trouve à droite. Celle-ci va permettre de configurer une première règle de tracing.

Utiliser la commande Add...


Pour capturer l’ensemble des erreurs, toutes technologies et extensions confondues, la configuration suivante convient parfaitement (elle est conseillée pour n’exclure aucune erreur connexe aux problèmes que vous souhaitez diagnostiquer).

Laisser le formulaire à défaut


Par la suite, on peut choisir les codes d’erreurs ciblés. Dans le cas suivant, je prends volontairement les erreurs de 404 à 600 pour avoir toutes les erreurs serveur. J’ai exclu les erreurs de 400 à 403 pour ne pas être pollué par les demandes d’utilisateurs qui ne sont pas encore authentifiés.

On voix et l'on choisit ici les erreurs à enregistrer


Arrive alors la dernière étape : choisir les fournisseurs d’erreurs. Autant tous les sélectionner pour qu’aucune erreur ne passe entre les mailles du filet (j’ai déjà été dans le cas d’erreurs 404 qu’ASP .net ne capturait pas, car IIS prenait le dessus… cet écran est donc très utile).

On selectionne ici les technlogies dont on veut enregistrer les erreurs


Quand on revient sur la vue Failed Request Tracing, un avertissement est affiché en haut à droite. Il indique qu’il faut maintenant activer le tracing pour que la règle configurée soit prise en compte. Cela passe par l’utilisation de la commande Edit Site Tracing...(un peu en dessous à droite).

La sectiontracing affiche un avertissement, il faut activer le tracing


Sur l’écran qui suit, il faut cocher la case Enable. On peut modifier le dossier de destination des logs.

On active le tracing et on peut choisir le répertoire de log, et le nombre d'enregistrements à conserver


Après avoir fermé le précédent formulaire, l’avertissement disparait et l’on peut utiliser la commande View Trace logs... pour ouvrir le dossier contenant les logs.

On peut ouvir le répertoire via un bouton qui se trouve dur la droite de la console


Et voilà.

Jérémy Jeanson

Comments

You have to be logged in to comment this post.

Cookies Cookie Policy

This website uses cookies and similar technologies to allow us to promote our services and enhance your browsing experience. If you continue to use this website you agree to our use of cookies.