Skip to main content

Powershell : A drive with the name 'RDS' does not exist

Voilà un petit message d’erreur bien embêtant : « A drive with the name 'RDS' does not exist. »

Celui-ci se produit quand on souhaite utiliser Powershell pour manipuler une configuration RDS qui n’est pas configurable via les commandes standards (c’est le cas qu’on ne déploie que la passerelle).

Exemple :


Set-Item -Path RDS:\GatewayServer\SSLCertificate\Thumbprint -Value $thumbprint

Quand on connait un peu Powershell, il faut se poser la question du module qui est amené à fournir l’élément manquant et à l’importer. Dans le cas présent « RemoteDesktopServices ».

Il suffit donc d’ajouter la directive import correspondante pour que son script fonctionne correctement.



Import-Module RemoteDesktopServices

# ... un peu de code pour définir $thumbprint

Set-Item -Path RDS:\GatewayServer\SSLCertificate\Thumbprint -Value $thumbprint

Tout simplement.

Jérémy Jeanson

L’intégration de Linux avec hyper-v et OpenSuse c’est trop facile !

Pour une intégration parfaite d’une VM Linux sur Hyper-V, il faut passer par l’installation d’outils. Historiquement Microsoft fournit Linux Integration Services.

Il faut alors:

  • Télécharger l’iso.
  • Monter l’iso.
  • Installer les services.

Pour ceux qui aiment la facilité, il y a aussi le package hyper-v que l’on trouve pour de nombreuses distributions aujourd’hui.

Mais il y a aussi la solution de la distribution qui a compris qu’elle s’installait sur Hyper-v et qui installe toute seule ce qu’il faut. C’est le cas d’OpenSuse.

Dans le cas présent, j’ai voulu ajouter le package, et j’ai une réponse indiquant qu’il est déjà en place.

Installation échouée du package hyper-v

Et via ma console Hyper-V, je peux voir les IP de ma VM et demander son arrêt propre, sans problèmes.

Encore une raison de préférer Suse et OpenSuse pour les projets Linux ;)

PS : j’utilise la commande transactional-update au lieu de zipper, car j’ai pris l’habitude d’installer mes VM OpenSuse en mode serveur transactionnel pour automatiser et fiabiliser l’application des patchs.

Jérémy Jeanson

Résoudre un problème courant d’authentification avec Git et Azure DevOps

Voici un petit message irritant au possible qu’il m’est déjà arrivé d’avoir à plusieurs reprises avec Git sur Windows, lié un repository distant Azure DevOps ou GitHub

“Git failed with a fatal error. could not read Password for…”

Avec Visual Studio, pas moyen d’avancer.

Avec Visual Studio code, on peut être amené à saisir un mot de passe. Mais c’est en réalité un token qui est demandé, et non un mot de passe. De plus, il faut le fournir à chaque utilisation.

Doit-on appliquer la mise à jour vers Windows 10 en version 1903 ?

Les mises à jour de Windows 10 se suivent et fort heureusement ne se ressemblent pas toutes. Après les déboires de certain avec la précédente mise à jour, Windows Update a changé de manière de distribuer la mise à jour.

Ce qui se traduit par le comportement suivant :

  • Si Windows Update propose l’installation des nouvelles fonctionnalités, c’est bon, foncez.
  • Si Windows Update ne propose pas l’installation des nouvelles fonctionnalités, ne forcez pas le destin. Ne tentez surtout pas de forcer la mise à jour en téléchargeant un utilitaire supplémentaire. Mieux vaut attendre.

Si la mise à jour n’est pas possible, Windows Update affichera un message semblable à ceci :

Windows Update affichant l'indisponibilité des nouvelles fonctionnalités sur un PC incompatible

Sur l’ensemble des PC que j’ai pu voir avec Windows 10, version 1903, je n’ai constaté aucun souci pour travailler ;)

Jérémy Jeanson

Let’s Encrypt : est-ce viable et sérieux dans un contexte pro ?

Aujourd’hui, Let’s Encrypt a beau exister depuis déjà quelques années, il jouit encore d’une mauvaise réputation en France.

N’étant pas en accord avec cette "perception" pas toujours justifiée, j’ai décidé de partager mon retour d’expérience sur ce service.

Cookies Cookie Policy

This website uses cookies to allow us to enhance your browsing experience (accessibility settings). If you continue to use this website you agree to our use of cookies.