Skip to main content

WCF et Workflow Foundation sont toujours supportés par Visual Studio 2019

Si vous utilisez actuellement WCF, ou Workflow Foundation pour vos projets .net Framework, pas de panique. Visual Studio 2019 supporte toujours ces deux technologies. Vous pourrez donc maintenir vos projets existants ou les faire évoluer.

Comme pour Visual Studio 2017, pour pouvoir en profiter, il suffit de lancer Visual Studio Installer et de choisir les composants additionnels Windows Communication Foundation et Windows Workflow Foundation.

Il est possible de selectionner WCF et Workflow foundation dans la liste des fonctionnalités disponibles

Même s’il n’est pas listé explicitement, Workflow Services est aussi de la partie. Petit rappel pour les plus jeunes : Worflow Services sert au hosting de workflow sous forme de service WCF. Il faut donc installer les deux fonctionnalités pour en profiter (logique pour certain, mais pas pour tout le monde vu les remarques qui m’ont été remontées avec Visual Studio 2017).

Bien évidemment si vous êtes sur .net Core, oublié cet article, vous n’en verrez jamais ces deux merveilles dans vos projets (hormis comme client WCF).

Jérémy Jeanson

Le code qui va court-circuiter votre cerveau!

Voici un petit exemple de code très court, qui n’est pas compliqué, qui n’est pas complexe, mais qui torture le cerveau.


if (Model.IsNotBoutonActif != true)
{
    // Permettre l'édition de la donnée
}
else
{
    // Afficher la donnée
}

Ce petit test qui ne paie pas de mine a le mérite de torturer les méninges.

Maintenant que vous l’avez lu. Vous êtes :

  • Perplexe ?
  • Subjugué ?
  • Interrogatif ?
  • Amusé ?
  • Bloqué ?
  • … plus vraiment là ?

Moi, en le découvrant j’ai souri.

Oui, ce petit code si court est déroutant. Il est le meilleur exemple qui puisse exister pour expliquer qu’un code simple pour les uns ne l’est pas pour tout le monde. Et il n’est pas utile de dérouler 2000 lignes de codes pour cela.

Pourquoi est-ce si perturbant ?

Ce code réunit plusieurs particularités :

  • Un mélange anglais, français.
  • Une négation dans le nom d’une propriété.
  • Une négation de la comparaison (et donc une double négation).
  • Une comparaison avec true dans un if.

Il n’y a là aucune notion hyper technique, notre cerveau s’arrête donc au simple sens des mots et symboles. Et c’est là que tous leurs sens perdent leur sens (oui, cette phrase aussi est volontairement courte et trop compliquée).

Moralité

Tout cela est perturbant et pourtant ce code n’est pas mauvais et il fait le travail attendu. Ce n’est pas parce que votre code marche, et qu’il est court, qu’il ne faut pas prendre le temps de le relire.

Pour finir, oui nous sommes tous d’accord: le code suivant aurait suffi.


if (Model.IsNotBoutonActif)
{
    // Afficher la donnée
}
else
{
    // Permettre l'édition de la donnée
}

Qu’avez-vous pensé de cet exemple ?

Jérémy Jeanson

Mes montres pour dyslexiques supportent les Versa Light

Profitant de petits aléas de transport sur mon trajet de retour en France, j’ai mis à jour mes montres avec le nouveau SDK de Fitbit.

D’ici quelques jours, si vous avez une montre Versa Light vous pourrez profiter de celles-ci. Il suffit juste attendre la validation de Fitbit.

Enjoy ;)

Jérémy Jeanson

Envie d’une montre à deux fuseaux horaires pour voyageurs dyslexiques?

Préparant une petite virée à Seattle la semaine prochaine, j’ai eu l’idée de coder une nouvelle horloge pour Fitbit (voyage à Seattle + MVP Summit = “yeahhh !!!”). Comme les précédentes, celle-ci est optimisée pour des utilisateurs dyslexiques, utilisant Fitbit Ionic ou Fitbit Versa et dispose de nombreuses personnalisations.

Montre Ionic avec deux horloges


Cette-ci a la particularité d’afficher deux heures:

  • Celle qui est habituellement fournie par votre montre.
  • Plus un second fuseau horaire que vous êtes libre de choisir et d’adapter en fonction de vos voyages, ou quand vous devez être synchro avec des collègues présents sur une autre fuseaux horaires.

La version actuellement en test est disponible ici : https://gam.fitbit.com/gallery/clock/830ab660-01f1-49bf-bc2e-fb951a4fb7b4


Merci d’avance pour vos retours. Comme pour les précédents tests, je répondrais à tous vos mails, même si je dois y passer beaucoup de temps. C’est un véritable plaisir de faire de développement accessible, et d’avoir des utilisateurs aussi sympathiques ;)

Je devrais la finaliser en y apportant l’affichage des statistiques d’ici deux semaines (voyage oblige, je décale un peu le rythme de mes publications).

Jérémy Jeanson

Switcher plus vite d’une branche Git à l’autre avec Visual Studio

Avec la famille Azure DevOps + Git + Visual Studio, on bascule souvent de branches à l’autre. Que ce soit pour un merge, pour pousser une série de commits, ou pour une vérification la présence d’un fichier.

Plus votre solution est imposante (nombre de projets, mélange de technologies…), plus vous allez avoir l’impression que cette opération de checkout est longue.

Quel est le problème ?

Ce type de manipulation est ralenti par le fait que Visual Studio actualise son interface par rapport à la solution ouverte.

Comment s’en sortir ?

La solution est toute simple. Avant de changer de branche, fermez votre solution (via le menu « File » > « Close solution » ) . Si y a besoin de faire un merge, le fait de garder la solution ouverte n’a aucun intérêt.

Si vous utilisez le pipeline Azure DevOps, il n’est même pas utile d’ouvrir la solution pour compiler et déployer ;)

Jérémy Jeanson

Cookies Cookie Policy

This website uses cookies and similar technologies to allow us to promote our services and enhance your browsing experience. If you continue to use this website you agree to our use of cookies.