Faut-il utiliser Core WCF ?

Ce n’est un secret pour personne, j’étais un grand fan de WCF. Aujourd’hui, à la grande question "Fait-il utiliser Core WCF ?" on peut s’attendre à ce que je prononce un oui catégorique.

Pourtant, ma réponse sera plus compliquée. Une sorte de "oui et non".

Pourquoi non ?

Core WCF n’a pas vocation à servir dans de nouveaux projets. Dans le cadre d’une migration, Core WCF peut simplifier les choses. Mais après ? Trois ans après sa création, Core WCF n’en est qu’à sa version 1. Peut-on s’appuyer sur une librairie qui évolue de la sorte? Je ne sais pas, mais je ne souhaite pas prendre le risque.

Aujourd’hui, je préfère gRPC à Core WCF. On retrouve dans gRPC les avantages des contrats et les performances de WCF. Ce projet est vivant et parfaitement intégré à .net 6.

Pourquoi oui ?

gRPC n’a qu’une faiblesse : il nécessite un hébergement supportant parfaitement HTTP2 (voir mon article sur le sujet). Même si gRPC Web peut prendre le relais, ce support "partiel" ne peut pas répondre à tous les besoins.

Core WCF peut alors servir de solution temporaire. Le temps de migrer ses projets et de mettre à niveau son hébergement, son infrastructure ou sa solution cloud.

Conclusion

Aujourd’hui, je pense que Core WCF est une solution viable pour faciliter le passage à .net 6 et préparer le futur. Mais il faut être pragmatique. Il faut entrevoir Core WCF comme étant une solution de transition. Donc, oui on peut utiliser temporairement Core WCF. Mais non, il ne faut pas l’utiliser pour tout.

Jérémy Jeanson

Qu’est-ce que Core WCF?

Depuis la sortie de la version 1 de Core WCF, le projet fait beaucoup parler de lui. Au vu des questions que l’on me pose depuis la semaine dernière, je pense qu’il est temps d’apporter quelques éclaircissements.

Un nouveau projet lié à WCF 2022 ?

Premièrement Core WCF n’est pas un nouveau projet. Ce projet a été créé en mai 2019 par Microsoft. Il est donc soutenu par Microsoft depuis le début et a été initié avec un développeur qui faisait partie de l’équipe WCF/Workflow Foundation. Ce projet est donc établi sur des bases solides et une très bonne connaissance de WCF.

Quels objectifs ?

Core WCF n’a été créé qu’avec un seul objectif : aider les développeurs à passer à .net core. La finalité n’est donc pas de pousser WCF dans .net core, mais de pousser les développeurs qui utilisent WCF dans le petit monde de .net core. Voilà pourquoi ce projet ne fait pas partie de .net 5 ou 6, contrairement au client WCF.

Quelle situation ?

Aujourd’hui, Core WCF couvre la majorité des besoins. C’est-à-dire qu’il intègre les fonctionnalités de WCF qui étaient le plus souvent utilisées avec .net Framework. Cette liste de fonctionnalité a été établie initialement par Microsoft sur la base des usages réellement constatés. Il y a 3 ans le projet était déjà présenté comme couvrant plus de 90% de ces usages.

Quel avenir ?

L’avenir de ce projet s’écrit via les votes de la communauté. Une Issue a spécialement été créée pour cela sur GitHub : Feature Roadmap Vote #234.

Il ne faut cependant pas se faire trop d’illusions. Il y a très peu de chance que ce projet dévie de son objectif initial. La roadmap actuelle s’oriente vers un support toujours plus complet de WCF tel qu’il existe dans .net Framework.

Jérémy Jeanson

Azure App Service Managed Certificates + CloudFlare DNS

SI vous utilisez les services de CloudFlare pour la gestion de vos DNS, vous avez peut-être rencontré le problème suivant : la création d’un certificat pour Azure App Service est impossible avec App Service Managed Certificates.

Azure App Service Managed Certificates est incapable de créer un certificat

Le message d’erreur est :

Hostname not eligible for App Service Managed Certificates creation. Ensure that your domain “x” has an active CNAME record which is set to “y.azurewebsites.net”.

Faut-il utiliser AdGuard Home via Hyper-V ou Kubernetes ?

Cela fait maintenant deux ans que j’ai abandonné Pi-hole au profit de AdGuard Home. Comme pour Pi-Hole, j’ai utilisé Kubernetes. Mais au bout de quelques mois, j’ai préféré créer deux VM sous Hyper-V.

Rancher Desktop est-il vraiment un Docker Desktop Like ?

Rancher Desktop a parcouru beaucoup de chemin depuis sa sortie il y a quelques mois. Certains en parlent comme étant le remplaçant idéal de Docker Desktop. Utilisant ce produit depuis ses débuts, je ne suis pas totalement en accord avec cette affirmation.